Urgence dentaire : que faire ?

Publié le : 17 septembre 20216 mins de lecture

Parfois, les maux de dents peuvent être réfractaires aux antalgiques et souvent, la douleur peut devenir insupportable. En médecine, on parle, généralement, d’urgence dentaire puisqu’ici, la consultation d’un dentiste devra se faire sans attendre pour soulager l’inflammation dans l’immédiat. Avant de prendre un rendez-vous, découvrez, d’abord, les situations qui nécessitent une telle urgence.

Comment se définit une urgence dentaire ?

La sensation de mal de dents est bien, souvent, pénible à vivre, mais pas peur, nombreux hésitent encore à se rendre chez un dentiste. Avec du repos et quelques anti-inflammatoires, la situation peut s’arranger. Dans le cas d’une urgence dentaire, cependant, il faudra impérativement consulter un médecin. Parmi les affections considérées comme telles, on peut citer :

. La pulpite ou rage de dents : causée par une carie non soignée, ou une forte pression, elle peut se transformer en nécrose

. La dent cassée ou déchaussée qui devient douloureuse

. La parodontite : dent qui bouge

. Les infections après un implant

. Les complications suite à une opération (extraction de dents, chirurgie de la mâchoire…)

En règle générale, la douleur suffit à persuader le client pour une consultation en urgence dentaire. Quoi qu’il en soit, le premier réflexe consiste à prendre un rendez-vous chez votre orthodontiste. Cela vous permettra de soulager la douleur, mais aussi de sauver votre dentition si elle est cassée. Une fois décidé, vous devrez trouver le praticien à contacter. Le choix devra dépendre de la situation : en semaine, durant la nuit, le week-end ou les jours fériés.

Où se rendre pour une urgence dentaire en semaine ?

Si une rage de dents survient durant les horaires ouvrables standards (lundi au vendredi, 8 h à 18 h), il est recommandé de consulter votre dentiste habituel. En effet, connaissant votre dossier dentaire, il pourra assurer un meilleur suivi et un soin adapté. N’hésitez pas à signaler que vous contacter pour une urgence dentaire. Il pourra de ce fait organiser son agenda pour vous arranger un rendez-vous rapidement. En attendant la consultation, il vous conseillera sur les médicaments à prendre pour soulager la douleur ou l’inflammation.

Si votre dentiste est absent, privilégiez un confrère travaillant dans le même cabinet puisque vous pourrez au moins être sûr que les modalités de consultation sont similaires. Il est par ailleurs possible d’approcher un centre dentaire qui propose une urgence dentaire, sans consultation. Vous pouvez, aussi, chercher un dentiste certifié auprès du conseil de l’ordre des dentistes. Pour ce faire, visitez le site officiel dédié à cette institution ou passez un coup de fil.

Il existe, également, sur Internet des annuaires professionnels spécialisés qui répertorient les chirurgiens dentistes par thème (région, spécialisation, etc.). Il arrive, souvent, qu’on ne trouve pas un praticien disponible rapidement. Et pourtant, si vous présentez un abcès, il faut impérativement prendre un traitement afin de limiter la propagation de l’infection. Dans ce cas, mieux vaut vous orienter vers un médecin généraliste qui vous prescrira des antibiotiques.

Gérer une urgence dentaire hors des heures de bureau 

Lorsque l’urgence dentaire survient durant la nuit, le week-end ou les jours fériés, il devient plus difficile de trouver un praticien disponible. Dans la plupart des grandes villes, vous disposez d’une université dentaire ou un hôpital proposant un service d’urgence. Vous pouvez, donc, les approcher pour une consultation, quel que soit l’heure ou le jour.

Si tel n’est pas le cas, il faudra composer le 15 ou le 112 pour vous orienter. Ce service de renseignements, affilié au SAMU, vous indiquera les établissements ouverts près de chez vous. Il pourra, aussi, vous conseiller l’adresse d’une pharmacie pour acheter un antalgique générique en attendant le rendez-vous chez un dentiste.

En outre, vous pouvez dénicher en ligne des sites spécialisés qui vous aident à trouver un praticien rapidement. Ces plateformes sont, généralement, réactives et accessibles à tout moment de la journée ce qui peut se révéler très pratique en cas d’urgence.

Urgence dentaire : quels sont les bons gestes à adopter ?

En cas d’urgence, le premier réflexe consiste à rester calme puis à chercher un moyen de réduire la douleur. Pour commencer, pensez à nettoyer la zone qui présente l’inflammation. Attention, la dent peut contenir des tissus, notamment en cas de déchaussement, c’est pourquoi il ne faut pas gratter. Un simple rinçage devra faire l’affaire.

Les gestes à réaliser dépendront, par la suite, de la gravité de la situation. Si vous présentez un abcès gingival, la prise d’analgésique s’avère nécessaire pour stopper les enlacements. Si votre dent est cassée, prenez une compresse d’eau glacée ou d’eau froide puis placez-la sur la dent.

Lorsque la dent s’est expulsée, n’oubliez pas de la récupérer puis de la rincer. Ensuite, vérifiez si vous pouvez la reposer dans l’alvéole. Si oui, appliquez de la glace sur la zone pour soulager la douleur et faciliter sa remise en place durant la consultation. Bien entendu, adopter une bonne hygiène dentaire reste la meilleure prévention pour éviter les urgences. Pensez, ainsi, à consulter votre dentiste, au moins, une fois par an.

 

Plan du site