Quels problèmes l’appareil dentaire permet-il de corriger ?

Publié le : 17 septembre 20215 mins de lecture

Il est vivement recommandé de privilégier l’appareil dentaire pour garder les dents saines ou pour préserver la santé dentaire. En effet, l’utilisation dudit appareil suivant le cas. De ce fait, il est indispensable de comprendre au préalable les différents types de problèmes dentaires pour déterminer l’appareil dentaire approprié.

Conseils pour choisir son appareil dentaire

Pour commencer, le choix de l’appareil dentaire dépend de la nature du problème qui nécessite la correction ou les soins dentaires. En effet, la pose ou le traitement doit se faire dans une clinique ou un centre hospitalier adéquat. À ce titre, vous devez s’adresser au bon chirurgien dentiste spécialisé en orthodontie pour faire le nécessaire et prescrire l’appareil dentaire approprié au patient. Puis, vous pouvez consulter en ligne votre type d’appareil dentaire. À savoir l’aligneur, l’appareillage fixe, les attaches linguales, les attelles, les bagues, la contention, les fausses dents, le faux palais, les fils collés, les gouttières amovibles, la prothèse fixe (bridge, couronne artificielle, matériaux, etc.), la prothèse amovible (châssis en métal, matériaux, prothèse complète, prothèse complète en résine, etc.), la prothèse sur implants (fixe sur implants, dent unitaire, pont dentaire, totale fixe sur implants, amovible totale sur implant, etc.) et bien d’autres. Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien professionnel www.implant-dentaires.com

Les différents types d’appareil dentaire

Il existe une large gamme d’appareil dentaire à regrouper en 2 catégories bien distinctes : l’appareil orthodontique et celui orthopédique.

En premier lieu, l’appareil orthopédique permet de décaler la croissance des maxillaires, de jouer un rôle de disjoncteur pour rapetisser la mâchoire du haut et harmoniser la croissance des dents. En second lieu l’appareil orthodontique permet en général de déplacer les dents. Sur ce, vous pouvez choisir entre : les aligneurs ou gouttières transparentes, l’appareil dentaire amovible (pour corriger la croissance osseuse de la face ou le dysfonctionnement oral, voire la malposition des dents spécifiques), l’appareil dentaire fixe, les attaches linguales ou brackets fixés sur chaque dent, les bagues (un outil multifonction en céramique ou en métal), la contention (fil collé derrière les dents ou appareil dentaire amovible), le faux palais.

À cela s’ajoute les gouttières occlusales-désengrènement-thermoformées pour les risques d’usure dentaire ou anomalie de posture ou cervicalgie ou acouphène ou migraine ou fatigue musculaire articulaire ou faciale ou autre, les OAM ou orthèse avancée mandibulaire, la prothèse dentaire et bien d’autre.

Les différents types de problèmes à corriger par les appareils dentaires

Il existe différentes manifestations bucco-dentaires nécessitant l’utilisation es appareils dentaires. À savoir l’abcès dentaire, la perte de dents, la carie dentaire, le chevauchement dû au manque d’espace, l’écart dentaire, la gingivite, la maladie parodontale, la malposition, la malocclusion, l’impropriété dentaire, l’overjet, l’overbite, le traumatisme bucco-dentaire.

En effet, l’abcès dentaire (parodontal ou péri-apical) désigne une inflammation purulente détectée dans les tissus dentaires (gencive, os alvéolaire) ou survenant au fin fond de la racine dentaire. Par contre, la perte de dents ou l’endettement atteint souvent les patients adultes et qui pouvant provenir d’une prédisposition génétique, de la gingivite, de l’alimentation, de la parodontite, de l’hygiène buccale, voire de la toxicomanie.

Puis, les affections bucco-dentaires peuvent se manifester sous forme de carie dentaire ou la parodontopathie, le cancer des lèvres et la cavité buccale. Par la suite, la carie dentaire est une infection dentaire endommageant l’émail et la dentine due à la présence naturelle des bactéries sur la plaque dentaire. Aussi, le chevauchement dentaire se caractérise par le manque d’espace ou d’encombrement à différent niveau causant des irrégularités. Par ailleurs, la malocclusion dentaire reflète le défaut d’alignement dents lorsqu’elles se joignent à la fermeture des mâchoires et qui pouvant générer des craquements articulaires ou des migraines, voire des spasmes musculaires, etc.

Plan du site