Créer une société offshore au Royaume-Uni

Publié le : 07 juillet 20217 mins de lecture

En tant que grand pays européen, la Grande-Bretagne n’est évidemment pas considérée comme un paradis fiscal, mais elle offre des conditions favorables aux entrepreneurs. Créer une entreprise au Royaume-Uni est également très intéressant pour les jeunes entrepreneurs. : La charge administrative locale est beaucoup plus légère qu’en France (pas taxe professionnelle ni de RSI), les démarches sont simples, et la maintenance (juridique, comptabilité) est également moins chère qu’en France.

Quelle forme choisir pour la création d’une société offshore au Royaume-Uni ?

Tout dépend de la taille de votre entreprise, de votre projet et du nombre de personnes qui travaillent avec vous. Il y a la forme d’entrepreneur individuel ou Sole trader. C’est la forme la plus pratique et simple et la moins chère de faire des affaires au Royaume-Uni. Il vous suffit de vous inscrire auprès du HMRC et d’effectuer la préparation de votre déclaration de revenus à la fin de l’année fiscale (c’est-à-dire le 6 avril).  Il est également possible d’opter pour la forme LLP (Limited Liability Partnership. Pour ce type de société, deux personnes ou plus travaillent ensemble. Chaque partie recevra un certain pourcentage des bénéfices, et chacun paiera des impôts au prorata de ses bénéfices. Il n’existe pas d’impôt sur les sociétés à payer et les particuliers paieront l’impôt sur le revenu dans le pays où ils vivent. En effet, chaque partie est responsable des dettes de la société . Il y a également la Société à responsabilité limitée ou Limited Company(LTD). C’est la forme la plus connue au Royaume-Uni. Pour la création de ce genre de société, il faut seulement un associé ou un directeur. Le capital est réparti équitablement, avec un capital minimum. Le principal avantage est que la responsabilité des actionnaires est limitée à leurs apports. Lorsqu’une entreprise génère des bénéfices, ceux-ci peuvent être distribués sous forme de dividendes aux différents actionnaires ou sous forme de rémunérations aux employés et/ou aux administrateurs. Enfin, vous pouvez choisir le Public Labilité Company. Cette forme de société est destinée aux grandes entreprises qui sont généralement cotées en bourse. Pour toutes autres informations, consulter sur ce site.

Les démarches pour créer une entreprise en Angleterre

Avant d’entamer toutes les démarches nécessaires pour créer une société offshore au Royaume-Uni, il faut décider sur quel type d’entreprise est la plus appropriée à votre besoin et votre projet. Il faut savoir que la majorité des sociétés qui sont créées dans ce pays sont des Limited Company. Mais vous pouvez opter pour d’autres formes selon vos besoins, votre activité ou business et surtout votre budget de création. Une fois que vous avez défini votre forme d’entreprise, il faut choisir le nom de votre société. Le nom ne doit pas être le nom d’une entreprise existante. Cependant, vous pouvez utiliser le nom d’une société qui a été liquidée. Ensuite, il faut réunir les documents nécessaires afin d’immatriculer votre entreprise dans ce pays. Le Royaume-Uni, en particulier Londres, est un endroit idéal pour créer des sociétés offshores et des comptes bancaires offshore. Centre névralgique de la finance européenne, Londres bénéficie d’une image de marque et d’une notoriété mondiale, et votre entreprise peut également en bénéficier.

Quels sont les documents nécessaires pour immatriculer son entreprise au Royaume-Uni ?

Créer une entreprise au Royaume-Uni est rapide et facile. Le gérant n’a pas besoin d’être présent lors de sa création, seulement une adresse au Royaume-Uni, un actionnaire, un administrateur et un minimum de capital. Créer une entreprise en France coûte cher et prend du temps. En revanche, la procédure au Royaume-Uni est beaucoup plus simple. Les seuls documents dont vous avez besoin sont des copies de votre pièce d’identité et une preuve de résidence. La société sera créée dans les 3 heures. Pour immatriculer votre société, Vous aurez besoin du nom de l’entreprise, de l’adresse physique au Royaume-Uni (qui sera publique), des détails du capital interne de l’entreprise et de l’attribution des actions (vous devez posséder au moins une action), les informations personnelles de l’investisseur, et fournir à la société si nécessaire les informations personnelles des secrétaires et des actionnaires de la société. Il faut aussi préparer les statuts. Ce sont les documents permettant de constituer une entreprise de façon officielle. Après avoir préparé ces documents, il faut enregistrer votre entreprise offshore auprès du greffe.

Pourquoi créer une société offshore au Royaume-Uni ?

Créer une entreprise offshore au Royaume-Uni offre est très intéressant, car il offre un grand avantage fiscal. En plus, il n’est pas obligatoire de disposer ou de donner une justification pour votre capital social. Le gouvernement britannique a compris que simplifier les démarches administratives peut aider à générer des affaires. Tant que votre chiffre d’affaires reste inférieur à un certain seuil, vous pouvez être exonéré de TVA. Il n’est donc pas nécessaire de demander un numéro de TVA communautaire lors de la création d’une entreprise. Lorsque vous atteignez le seuil obligatoire de déclaration de TVA, il vous suffit de faire votre demande. Vous pouvez également choisir de faire une demande volontairement. Toutes vos opérations de création ou de modification d’entreprise peuvent être réalisées rapidement et facilement en ligne. Vous n’avez pas besoin d’un notaire ou d’un avocat pour créer votre entreprise, votre comptable peut le faire pour vous. Vous n’avez pas à payer d’impôts pendant les 21 premiers mois suivant la création de l’entreprise.

Plan du site