Comment bien choisir ses pièces auto ?

Pièces auto

Publié le : 03 juin 20218 mins de lecture

Dynamique, moderne, aux lignes épurées et au style résolument audacieux, chaque modèle de voitures se décline en différentes versions et embarque des spécificités qui lui sont propres. Divers éléments et des systèmes innovants provenant des hautes technologies sont développés par les marques pour équiper leurs gammes. Quelle que soit leur performance, toutes les voitures s’usent au fur et à mesure de leur utilisation et des kilomètres parcourus. Les entretenir systématiquement et réparer les défaillances est de rigueur pour garantir leur état de marche et une bonne expérience de conduite. Justement afin d’être en mesure d’en prendre soin, chaque propriétaire a besoin des pièces de voiture. Disposer d’une connaissance et d’une compétence en mécanique automobile n’est pas le fort de tout conducteur, alors que les rechanges à se procurer doivent être judicieusement choisis.

Des pièces automobiles d’occasion ou neuves ?

Que ce soit un problème dû à l’usure ou une panne survenue inopinément, du moment qu’un dysfonctionnement se présente, le propriétaire du véhicule ne doit pas tarder à détecter la source et à procéder à la réparation. Dans le cas où le remplacement d’une pièce qui fait défaut serait de rigueur, l’automobiliste a deux alternatives, opter pour des pièces d’occasion ou neuves. Cependant, le choix n’est pas toujours évident puisque plusieurs paramètres entrent en jeu. Sûrement, pour que le dépannage puisse être efficient, dégoter des bonnes pièces détachées automobiles devient impératif. Le budget et la nature de l’élément à changer constituent les principaux facteurs qui influent sur le choix des rechanges à se procurer. Certes, trouver des pièces auto pas chères est l’objectif de tout conducteur. Toutefois, lorsque l’élément en question fait partie des systèmes de base qui garantissent la sécurité de conduite et des passagers, le choix s’avère délicat.
La réparation et l’entretien des pneumatiques, des freins et du moteur doivent être effectués avec des pièces neuves compte tenu de leur rôle. De par leur qualité irréfragable, la performance de la voiture est maintenue et le remplacement des éléments défaillants n’a aucun impact sur les autres composants. En revanche, les pièces neuves sont beaucoup plus onéreuses par rapport aux modèles d’occasion. Des tarifs qui peuvent peser lourd et grever le budget des ménages.
Le marché de l’occasion semble intéressant, notamment en matière de coût puisque les articles qui s’y vendent offrent un bon rapport qualité-prix aux usagers. Cette option est la meilleure pour les personnes qui disposent d’un budget assez limité. Se lancer dans cette voie exige de prendre certaines précautions, étant donné que les rechanges de seconde main peuvent avoir quelques failles. L’expertise d’un connaisseur est essentielle pour ne pas tomber sur des rechanges qui présentent des problèmes. Les garagistes et les mécaniciens peuvent porter assistance aux propriétaires dans la sélection des pièces auto pas chères à mettre sur leur véhicule. Elles sont souvent commercialisées par les casses automobiles.
La dernière alternative qui permet d’acheter des pièces auto pas chères est le recours aux produits standard et reconditionnés. En réalité, ces articles étaient des éléments qui ont déjà servi et qui ont été récupérés en vue d’une réutilisation. Ils ont été nettoyés et retravaillés. Dans la majeure partie des cas, les personnes qui ont recours à ce type de rechange doivent fournir la pièce défaillante au moment d’acquérir le produit recyclé.

Les pièces d’origine

Les concessionnaires commercialisent également des pièces automobiles dites de première ligne afin de donner à leurs clients la possibilité de remplacer les éléments défaillants avec des rechanges fiables. Normalement, ces modèles sont identiques aux pièces de première monte (les éléments qui composent la voiture à sa sortie d’usine), mais des différences infinitésimales peuvent exister et ne sont pas perceptibles. Les articles mis en avant par les marques véhiculent l’étiquette de produits d’origine mais dont la fabrication peut être confiée à des partenaires de l’enseigne. Dans tous les cas, les usagers ne s’intéressent pas vraiment à l’usine qui a réalisé la conception. En revanche, ces derniers se focalisent sur le principe même des pièces authentiques. Ces modèles ne présentent quasiment pas de risque et la marque les garantit. En revanche, leur point faible concerne certainement leur prix élevé comparé aux autres produits de la même catégorie mais qui ne sont pas signés par le concessionnaire.
Les pièces appelées de secondes lignes s’alignent au même titre que les produits d’origine. Elles sont fabriquées par le même concepteur que les éléments mentionnés précédemment, qui sont de première ligne. Sur le point de vue technique, les pièces d’origine portant la marque du concessionnaire et celles qui sont produites par le même fabricant sont similaires. Leur différence réside uniquement sur le nom apposé sur leur étiquette. Ces produits sont cédés à des tarifs moins chers par rapport aux produits d’origine.
Afin de mieux illustrer ces deux cas, prenons le cas du partenaire A qui fabrique les pièces de la marque X. Les pièces sont classées de produits d’origine en portant le nom de W. L’autre cas de figure est que le partenaire A conçoit les mêmes pièces, mais les vend sous sa propre marque. Ces articles sont dits de seconde ligne et ne sont pas catégorisés au même titre que les produits d’origine. Un écart de prix de 20 %, voire plus, peut être constaté. Les deux options peuvent être saisies, le choix relève uniquement du consommateur.

Consultation d’un professionnel au moment de choisir les pièces détachées automobiles

La facture de la réparation ou de l’entretien d’un véhicule peut devenir vite salée, raison pour laquelle les propriétaires ont tendance à chercher des pièces auto pas chères. Se ruer vers les offres les plus alléchantes n’est pas vraiment indiqué puisque le premier critère d’évaluation doit être la qualité de l’article. Dans cette optique, la recommandation d’un expert en mécanique auto doit être respectée pour éviter d’autres problèmes. Son expertise évite de tomber dans les pièges des contrefaçons et des produits bas de gamme.

Où trouver les modèles adéquats ?

Les distributeurs agréés des marques représentent les points de vente les plus sûrs. Néanmoins, ces établissements n’existent pas forcément dans chaque recoin de l’Hexagone. L’autre alternative pour dénicher les bonnes références est d’aller sur les sites spécialisés en pièce auto comme Carter Cash.

Plan du site